Connexion

Actualités

Toutes les actualités

[Avis d'agriculteur] Essai Fendt 724 - « Efficace, léger et confortable » selon Pascal Douchet

[Avis d'agriculteur] Essai Fendt 724 - « Efficace, léger et confortable » selon Pascal Douchet

Après un an d’utilisation, Pascal Douchet raconte son expérience à bord du Fendt 724, le tracteur le plus costaud de l’ETA Degenne à Licourt (Somme). Essai concluant.

La puissance en action.La puissance en action. (©Terre-Net Média)

A Licourt dans la Somme, au cœur d’une zone productrice de pommes de terre, Arnaud et Laurent Degenne cherchent des tracteurs puissants. A la tête d’une ETA, ils souhaitent acheter un modèle de plus de 200 ch. Les travaux de fraisage, d’épandage organique ou de transport de pommes de terre exigent toujours plus de puissance. Après avoir écumé les concessions, c’est un petit Bavarois qui, en mars 2014, entre dans le parc matériel.

Puissance et légèreté

240 ch sous le capot pour seulement 7 900 kg : le 724 Vario de Fendt est un poids plume tout en muscles. « Attelé à une benne trois essieux, il respecte la législation en vigueur pour la circulation des engins agricoles sur route, indique Arnaud Degenne. Même avec des remorques très chargées, il conserve un excellent comportement routier et surtout, il consomme très peu ! »  Ainsi, sa puissance le distingue de ses concurrents. Tout comme sa boîte de vitesse Vario « souple, réactive et ergonomique», selon Pascal Douchet, chauffeur et mécanicien de l’ETA. « Sur la route, ce tracteur ne bouge pas d’un poil ! Il est plus adapté à nos chantiers qu’une série 900, beaucoup trop lourde ! »

Pascal Douchet, chauffeur et mécanicien de la SARL Degenne dans la Somme.Pascal Douchet (©Terre-Net Média)

« Pour passer en vitesse route, il faut s’arrêter », explique Pascal. Mais une fois la bonne vitesse enclenchée, la puissance et la réactivité de la transmission propulsent  le bolide à plus de 40 km/h. C’est pourquoi Fendt a placé une petite pédale en forme de champignon à gauche du siège. En appuyant dessus, on actionne le ralentisseur à l'échappement, qui assiste le freinage pneumatique (en option). « Plus besoin de la pédale de frein, ou presque », précise Pascal Douchet.

Quel confort  !

Le pont avant, la cabine et le siège sont dotés d’une suspension pneumatique qui amortit tous les chocs, au champ comme sur route. La nuit, 18 phares (12 à l’avant et 6 à l’arrière) illuminent les chantiers. Le pare-brise panoramique et son essuie-glace tournant à 300 degrés offrent une excellente visibilité par tous les temps. Trop chaud ? Pas de problème, la climatisation automatique rafraîchit l’atmosphère pour atteindre la température choisie par l’opérateur. En résumé, à bord, c’est tout confort !

Côté entretien, les radiateurs et les filtres sont facilement accessibles. «  Attention toutefois, les bols des filtres, en plastique, sont fragiles », alerte le chauffeur mécanicien.

Quant au pilotage des commandes, le terminal VarioTronic de la série ProfiPlus est intuitif et possède un écran tactile de 10,4 pouces. En plus des commandes et des outils du tracteur, il gère les fonctions caméra, les systèmes de documentation et le dispositif de guidage automatique. Le Fendt 724 n’est pas équipé du guidage de la marque car l’ETA dispose déjà d’un équipement Trimble.

Les mêmes manœuvres quel que soit le chauffeur

« La gestion des bouts de champ, ça, c’est l’Amérique ! », s’exclame Pascal Douchet avec le sourire. Certes, la prise en main de cette fonction demande un temps d’adaptation. Mais une fois apprivoisée, elle s’avère très pratique. Les séquences d’actions à réaliser sont enregistrées pendant la manœuvre. Lorsqu’on maîtrise bien cette fonctionnalité, il est possible de les programmer à l’arrêt. Sous l’impulsion du chauffeur, l’automate exécute chaque phase de la manœuvre. Différentes personnes peuvent se relayer au volant. Le tracteur, lui, effectuera toujours les mêmes manœuvres. « Soit jusqu’à 1 920 mouvements en moins par jour », promet le constructeur. Va falloir se mettre au sport !

Les regroupement des commandes regroupées sur l’accoudoir : un gage d’ apporte une ergonomie et de un confort d’utilisation à l’utilisateur. Les commandes regroupées sur l’accoudoir : un gage d’ergonomie et de confort d’utilisation. (©Terre-Net Média) La fonction des leviers de commande se paramètre, ce qui étonne Pascal : « Dans les ETA, plusieurs chauffeurs utilisent le matériel. Je ne vois pas pourquoi modifier la fonction d’un levier ! » Le système est proposé sur tous les tracteurs de dernière génération, il personnalise les commandes regroupées sur le joystick.

Le tracteur sert aussi bien à préparer le sol avec une fraise de 3,6 m, qu’à labourer avec une charrue Rabewerk ou à épandre de la matière organique. Dans toutes les situations, il accroche ! Ni les terres argileuses ni les sept socs de la charrue ne parviennent à faire patiner les chevaux. Les roues standards de 540-65 R30 à l’avant et 650-65 R42 à l’arrière garantissent une motricité parfaite quel que soit l’effort demandé.

[slideshow post_id="205"]

Retrouvez toutes les actualités tracteurs ici.
Retrouvez toutes les informations concernant Fendt ici.

PRODUITS FENDT
PRODUITS FENDT

Choisissez les produits spécifiques FENDT



Pièces d'origine
Pièces d'origine

Choisissez la qualité d'origine